Les pigeons Traitement du bois Dératisation Les insectes Les Blattes

Isolation

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose, également connue sous le nom d'isolant de cellulose ou isolant cellulosique, est un matériau de construction isolant très prisé en écoconstruction. Elle est fabriquée d'environ 85 % de journaux recyclés. Les 15 % restants étant un ignifugeant comme l'acide borique ou le sulfate d'ammonium.

Sa fabrication ne nécessite que peu d'énergie et n'engendre aucune pollution environnementale. Son énergie grise est de 6 kWh/m31 alors que celle du polystyrène est d'environ 850 kWh/m3.

Sa résistance thermique de conduction est d'environ 3,9 R pour 200 mm d'épaisseur.

Il existe également une ouate de cellulose fabriquée avec de la pâte à papier non recyclable, laquelle présente l'inconvénient d'avoir une densité deux fois supérieure à celle obtenue avec le papier journal.

Pour rendre la fibre de cellulose résistante au feu, à la moisissure, aux rongeurs et aux insectes, on la traite chimiquement en ajoutant du sel de bore ainsi que différents sulfates comme adjuvant conformément aux normes prescrites dans chaque pays :

 La ouate de cellulose peut être trouvée en plaque ou en vrac. Elle est idéale pour une pose en toiture, combles, sous-pentes, murs. Elle procure une excellente protection contre le froid en hiver et contre la chaleur en été (très bonne inertie thermique).

 Propriétés de la ouate de cellulose :

Correctif inertiel sous certaines conditions (dans le cas de combles ne possédant aucune masse inertielle, avec isolation sous rampants d'une toiture sans lame d'air ventilée).

Quantité d'énergie grise faible

Ne provoque pas de démangeaison lors de la manipulation

Aucun ingrédient nocif pour la santé à l'exception du sel de bore nocif pour l’organisme si ingéré en trop grandes quantités (le bore introduit par l’homme est plus faible que la concentration présente dans la nature)

Excellente résistance au feu

Aucune diminution de la résistance thermique au fil des ans

S'infiltre dans les interstices de la structure et limite donc les infiltrations d'air

En plus d'être un bon isolant thermique, c'est également un très bon isolant phonique dans les cloisons

Comme tous les matériaux fibreux, sa pose doit se faire avec les protections adéquates, en particulier respiratoires

Nous utilisons une souffleuse cardeuse (il s'agit d'un aspirateur inversé) que nous alimentons  avec des ballots de ouate. La machine va souffler la ouate de cellulose dans les combles.

.